• MIPCOM 2016 – Participation record d’entreprises québécoises

    vendredi 14 octobre 2016

    Montréal, le 14 octobre 2016 – Le MIPCOM, l’un des principaux marchés mondiaux de contenus audiovisuels et de distribution, toutes plateformes confondues, s’apprête à connaître une édition importante pour les entreprises québécoises, alors qu’elles seront plus de cinquante à déferler vers le pavillon Québec créatif de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), du 17 au 20 octobre prochain à Cannes.

    « Cette participation record d’entreprises québécoises témoigne de la vivacité et de l’effervescence de la production audiovisuelle québécoise, lance Monique Simard, présidente et chef de la direction de la SODEC. Et je me réjouis de cet apport indéniable et inestimable à notre économie. »

    « Nous nous réjouissons de voir autant d’entreprises québécoises représentées au MIPCOM cette année. Leur présence en grand nombre témoigne du foisonnement de la culture au Québec. L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM), qui accorde une grande importance au rayonnement des œuvres audiovisuelles québécoises à l’étranger, est très fière de s’associer une nouvelle fois à la SODEC pour cet événement. Le MIPCOM est une occasion exceptionnelle de se faire connaître pour les producteurs québécois et surtout de développer de nouvelles perspectives d’affaires à l’international », déclare Hélène Messier, présidente-directrice générale de l’AQPM.

    Dans le contexte du MIPCOM, qui fait la part belle à la production jeunesse, vient le temps de mesurer la contribution des projets en animation et des projets destinés aux jeunes. Avec des productions aussi fortes que La guerre des tuques 3D, qui a été sacré film québécois le plus lucratif et le plus vu de 2015, Les Pee-Wee 3D, La Légende de Sarila et Le Coq de St-Victor, qui se sont hissées aux côtés voire au-dessus de productions jeunesse américaines à plus grand budget, le Québec peut se targuer d’obtenir un succès plus que retentissant.

    Le Québec connaît aussi une véritable réussite dans les productions télévisuelles d’animation destinées aux jeunes. On n’a qu’à penser à Cracké (Craked), une série de 52 épisodes vendue dans plus de 160 pays et territoires pour constater à quel point les œuvres d’ici sont porteuses. Mais également, plusieurs productions conçues pour d’autres groupes d’âge innovent, en proposant des applications pour tablettes mobiles ou des jeux pour accompagner leur série, notamment YaYa et Zouk, pour les 3 à 6 ans ou Pepe et Colori, destinée aux 2 à 7 ans.

    Le Québec a maintenu sa place de premier plan dans l’univers de la production jeunesse ces dernières années. Depuis trois ans, les entreprises d’ici ont participé à la production de quelque 124 projets destinés au jeune public. Sur des coûts de production estimés à plus de 237 M$, la quasi-totalité a été engendrée par le Québec, avec des séries produites pour tous les groupes d’âge, telles Salmigondis, Toc Toc Toc, Les Hipaloulas, Les Argonautes, Subito Texto ou Fée Éric.

    L’apport des contenus jeunesse et d’animation ne se limite pas aux productions québécoises, alors que les producteurs étrangers sont nombreux à opter pour le Québec. Ce choix n’est pas surprenant considérant l’expertise de notre main-d’œuvre et de nos entreprises, de même que notre environnement fiscal avantageux.

    Depuis cinq ans, la présence collective québécoise est organisée par la SODEC, avec le soutien de son fidèle partenaire, lAQPM, et de ses précieux commanditaires, soit le Fonds Capital Culture Québec – Fonds d’investissement de la culture et des communications, la Banque Nationale du Canada et Raymond Chabot Grant Thornton.

    Pour en savoir plus sur les participants du pavillon Québec créatif, consultez le Guide des participants | MIPCOM 2016.

    Les participants du pavillon Québec créatif
    10e Ave – 56Avenue Télévision – Accessibilité Média (AMI) – AQPM – Avanti Ciné Vidéo – Banque Nationale du Canada – Beauty World Search – Bell Média – Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) – CarpeDiem Film & TV – Cirque du Soleil – Coco.TV – Corporation CinéGroupe – Corus Média – DATSIT Studios – DBcom Media – Digital Dimension – Echo Média – Fonds Capital Culture Québec (FCCQ) – Fonds d’investissement de la culture et des communications (FICC) – Filmoption International – Fonds de solidarité FTQ – Frima Studio – Groupe Fair-Play – Groupe Pimiento – Groupe PVP – Idéacom International – Incendo – Intuitive Pictures – Juste pour rire Distribution – KOTV – Mediabiz International – Media Ranch – Mistral Média – Mundovision Productions & Distribution – Muse Distribution International – Oasis Animation – Pixcom Productions – Productions Déferlantes – Productions Glaciel – Productions ToonDraw – Québecor Contenu – Raymond Chabot Grant Thornton – Serdy Média – Télé-Québec – Toon Boom Animation – TORQ Divertissement – Trio Orange – TV5 Québec Canada – Vivavision – Walk of Fame Entertainment – Zone3

    À propos de la SODEC
    La SODEC a le mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art ainsi que de la musique et des variétés.

    -30-

    Source et renseignements :
    Isabelle Mercille
    Directrice des communications et des relations institutionnelles
    SODEC
    Tél. : 514 841-2200 / sans frais : 1 800 363-0401
    Courriel : info@sodec.gouv.qc.ca

    Pages liées
  • Langue:

  • octobre 2016
    D L M M J V S
    « Avr   Nov »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Politique de confidentialité
    Suivez-nous    
    Graphisme Annie St-Amant Programmation Sébastien Légaré Propulsé par Wordpress